Pourquoi la Lune a des cratères ?

Cratères lunaires, mers lunaires, comment se sont-ils formés ou d’où viennent-ils réellement ? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent sans savoir y répondre concrètement. Voyons ensemble les théories étudiées par les scientifiques, vous allez voir que l’on va apprendre de nouvelles choses sur notre satellite naturel, amusez-vous bien !

Qui a observé pour la première fois les cratères de la Lune ?

Un peu d’histoire, pour au moins parler d’un très grand astronome et scientifique qui a fait d’immenses découvertes, je veux bien sûr parler d’Issac Newt….. et non, ce sera Galilée pour cette fois !

C’est en 1609 que l’astronome italien construit une lunette astronomique assez puissante pour observer pour la première fois les cratères de la Lune ainsi que ces mers lunaires. Il fait part de ses découvertes à son ami le grand duc de Toscane en lui expliquant que la surface de la Lune n’est pas lisse comme une surface plane, mais remplie de cratères, de montagnes et de volcans. Fascinant pour l’époque !

🔵 Retrouvez mon article « La Lune est-elle une planète ou une étoile », vous en apprendrez un peu plus sur la naissance de notre satellite, ce qui vous permettra aussi d’y voir plus clair sur ma série d’articles sur la Lune !

Petite parenthèse sur les mers lunaires, que sont-elles réellement ?

Il existe en tout 13 mers lunaires sur la Lune et toutes ont un nom. Elles se sont formées à la suite de coulée de lave et d’impact de météorites. Pour info, Apollo 11 a déposé les deux premiers hommes, Neil Armstrong et Edwin Aldrin, sur la mer de la Tranquillité.

Vous pourrez repérer ces mers lunaires rien qu’à l’œil nu, car elles sont beaucoup moins lumineuse que le reste de la Lune, pourquoi ? C’est très simple, ces mers lunaires sont composées en grande partie de roche basaltique riche en fer, et sont donc moins réfléchissantes que certaines parties de la Lune !

Comment sont donc nés ces cratères lunaires ?

Pendant longtemps, certains scientifiques pensaient que ces cratères étaient le résultat d’une activité volcanique très présente sur la Lune il y a des millions d’années. Ces cratères seraient en réalité des anciens volcans. Cette théorie n’a pas été acceptée par le monde scientifique pour la simple et bonne raison que les cratères présents sur la Lune se trouvent être toujours au sol, et jamais sur d’anciennes montagnes comme tous les éléments volcaniques.

Comme écrit plus haut, les mers lunaires ont été formées par des coulées de lave, pour les cratères, ce serait différent. Plusieurs scientifiques américains ont affirmé que les cratères lunaires sont le fait de collision avec des météorites de plus ou moins grosses tailles. Il est théorisé que la Lune, juste après sa naissance, avait une puissance gravitationnelle beaucoup plus grosse que maintenant, et de ce fait, attirait beaucoup plus de météorite et d’amas rocheux vers elle, formant donc ces cratères lunaires.

Encore plus intéressant, lorsque cette force gravitationnelle s’est amoindrie, les éléments radioactifs de certaines météorites se seraient décomposées et auraient formé ces coulées de lave ! Ce qui remet en question la théorie de l’activité volcanique de la Lune !

Une autre question est souvent posée et liée aux forces gravitationnelles de la Lune et de la terre, « Pourquoi la Lune ne tombe pas sur terre ? », vous allez comprendre pourquoi certains films catastrophiques ne sont pas toujours très cohérents 😃

Cratères lunaires : concluons !

Pour conclure, les cratères lunaires sont donc le fait de collision avec des météorites, attirées par le champ gravitationnelle de la Lune !

Il faut bien se rendre compte de l’évolution d’un astre tel que la Lune, étalée sur des millions d’années. La Lune est aussi victime d’une forte érosion, comporte des failles rocheuses souvent liées aux coulées de lave qui ont durée des milliers d’années. La chose la plus difficile en astronomie est la notion de temps, il faut l’intégrer pour tenter de comprendre l’évolution de notre voûte céleste et des choses qui nous entourent, même sur terre !

Retour haut de page